Le périple de deux Suissesses avec leurs trois yacks

yacks a ste foy

yacks a ste foy1De gauche à droite : Sonja Mathis, Rosula Blanc, les deux Suissesses et René et Sylvie Mousselard.

De gauche à droite : Sonja Mathis, Rosula Blanc, les deux Suissesses et René et Sylvie Mousselard.

Ces jours derniers, certains ont croisé une caravane pour le moins insolite. En effet, cette drôle de caravane, composé de deux Suissesses Sonja Mathis et Rosula Blanc, accompagné de trois yacks. Les voici parti depuis trois semaines, d’Evolène dans le Valais suisse où elles résident. Elles ont traversé l’Italie, Valgrisenche, le col du mont, le vallon du clou et le Chatelard de Ste Foy Tarentaise (hameau situé entre chenal dessus et Nancroix) où une série d’imprévus, les a contraintes a séjourné deux jours. Les yacks affolés pour une raison inconnue, se sont échappés, vite rattrapés, puis Sonja se blesse à la main en essayant de réparer le bas (harnais) d’un des yacks. Dans ce petit hameau de montagne, elles ont pu découvrir la solidarité montagnarde française, avec la famille Mousselard de Ste Foy pour leur hospitalité, les soins à l’hôpital, les trajets en voiture pour leurs provisions,… etc. Cette rencontre imprévue, marquera sans nul doute leurs esprits respectifs. Rosula et Sonja, ont entrepris de faire le tour des Alpes accompagnées de leurs yacks. Un yack, est un animal résistant, qui peut marcher 20 à 30 km par jour en portant des charges de 60 à 80 kg. Au fil de leur périple, elles comptent en apprendre plus sur la relation entre l’homme et l’animal, la résistance de l’animal à la marche, et la résistance des sabots sur le bitume et la glace, etc. Rosula possède 10 yacks quelle utilise pour des randonnées de 4/5 jours en haute montagne Suisse et Sonja est à la tête d’une exploitation de 60 têtes, pour la production de viande. Après cette halte improvisée, la caravane insolite a poursuivi son chemin vers Tignes et Modane, pour regagner leur domicile dans 6 semaines environ, si l’état d’usure des sabots de leurs animaux résistent, à ce long périple. Sonja témoigne « Magnifique rencontre très touchante avec nos hôtes, ces paysans de montagne, ce fut un vrai trésor du voyage ! » Céline Pilati

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php