Film Marie Romance « Court métrage » de Fabrice Briseux

soiree marie romance 17

En Normandie ,à la Bouille, petite commune des bords de Seine,  septembre 2011, l’avant première du court métrage « Marie Romance » du réalisateur Fabrice Briseux, vient d’être diffusée lors d’une soirée en présence de l’équipe technique du film, des acteurs, et beaucoup d’invités .

Cette histoire, lui a été inspirée de faits réels comme le raconte le réalisateur. « Un jour que  je promenais le long de la Seine, j’ai aperçu un coup qui se disputait, et  j’ai eu un flash. Il y a tellement eu d’histoires d’amour au bord de la Seine, des couples qui se sont séparés, puis revu à travers le temps, à travers la guerre.

J’ai voulu écrire une belle histoire d’amour, « Marie Romance », c’est une romance, qui va continuer car je pense qu’il y aura une suite à cette histoire, avec un autre nom certainement. ». Lors de la séance de projection, les spectateurs étaient comme « envoutés » par ces belles images, par le jeu des acteurs Thibault Bellanger « dans le rôle de Jacques », Mylène Picard dans le rôle de Marie »,  Sonia Mulot….etc, le réalisateur a su aujourd’hui  plonger les spectateurs dans une histoire sur fond de guerre, hors du temps, comme si les histoires d’amour ne s’arrêtaient pas au fil du temps passé.

Mais restaient dans un monde parallèle, au delà de la vie d’aujourd’hui, au delà de la mort! Rien n’arrête les histoires d’amour. Pour le tournage, tout avait été recréé l’ambiance de l’époque de la guerre, les costumes, on peut imaginer, au clap, aux mots du réalisateur « silence, action, ça tourne ! » Comme par magie, les voilà  transportés hors du temps.

Pour un tel court métrage, le budget de 3000 euros a été financé en coproduction privée, avec des parts de 20 ou 40euros, .C’est une première, le projet cinématographique devient alors une aventure humaine, ensemble les coproducteurs ont permis la création d’une œuvre.

Car Marie Romance et bien une œuvre cinématographique, dans un décor et des paysages magnifiques, transportée par une musique qui colle parfaitement à l’ambiance que le réalisateur à certainement voulu créer, moins de 15 minutes remplient d’émotions, et de sentiments, orchestré par Fabrice Briseux, qui sans nul doute donnera une suite à cette histoire, il ne peut en être autrement.Comme le personnage de Jacques dans le film dit « Aimer c’est pouvoir accepter le passé comme le présent ».. Marie Romance, doit avoir une suite, il ne peut en être autrement.

DSC01824 fabrice2

A la fin de la projection, Le réalisateur heureux, soulignait « Voilà, Marie Romance, ne m’appartient plus, il appartient à son public, et je pense déjà à mon prochain film « L’ APPROCHE ». Les jeunes acteurs sont unanimes, et le remercient pour sa patience lors du tournage, et son grand professionnalisme, attentif au moindre détail.  Fabrice Briseux  a déjà réalisé plusieurs vidéos clips,  publicités, cours métrage, un long métrage et dont le projet de film « le bois des chemins perdus » avec  Stéphane Henon (élu meilleur acteur en 2010) est toujours d’actualité, à la recherche de producteurs. 

Alors attendons la suite……. .

Céline Pilati(texte et photos)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php