Daniel Blaudez, un réalisateur passionné

Daniel Blaudez, un réalisateur passionné

Daniel Blaudez, un réalisateur passionné

Daniel Blaudez et Claude Lelouch, deux amis passionnés de Cinéma.

celine portrait daniel 10          

 

 

Daniel Blaudez, 59ans est un photographe professionnel demeurant à Paris. Il photographie depuis bien des années, près de 40ans, des modèles, des mannequins, mais aussi des femmes, des hommes « comme tout le monde »  , car pour lui personne n’est pas photogénique , il suffit d’y croire un peu. Mais un jour la photographie ne lui suffit plus, alors qu’il met en scène ses modèles, Daniel rêve de réaliser des films.

Le déclic, si on peut dire, c’était juste après sa rencontre avec sa femme, Sandrine Montagud, qui est photographe également comme lui. Elle travaille avec lui au quotidien, le seconde, le motive, comme il dit, « elle m’apporte l’oxygène indispensable à ma vie ».

En 2007, son premier film, pour un concours de la mairie de Paris, « non, le cri » parlait des méfaits de  l’Alcool,  ensuite il réalisera   « les roses rouges », et quelques autres, mais que quasiment personne ne verra. Puis, pendant 3ans, il écrit et réalise, mais ses films, il ne les montrera pas, ou peu dans l’intimité à des amis.

Daniel Blaudez, un réalisateur passionné présente en avant première « Une dernière fois »

En 2009, il rencontre  par hasard dans un restaurant Claude Lelouch. Daniel ose l’aborder, lui parle de son admiration. Ainsi une amitié naitra entre ces deux passionnés de cinéma.

Au fil des mois, de leurs diverses rencontres, de conseils en conseils, Daniel écrit encore et encore,   tout en continuant son métier de photographe, Daniel écrira son septième film « la dernière fois », en appliquant les précieux conseils de son ami, son « maitre » comme il dit.

Le film sera tourné en septembre 2012, avec peu de moyens financiers, avec des comédiens bénévoles, et des « amateurs » même, parfaits inconnus n’ayant jamais tourné dans aucun film.

Mais ce pari fou, Daniel l’a voulu ainsi, par amour du cinéma, par amour de l’image, par envie de raconter une belle histoire.  Pour Daniel, réaliser un film, ce n’est pas pour devenir célèbre, ce n’est pas pour gagner beaucoup d’argent, c’est seulement ce faire plaisir en racontant de belles histoires. Une fois le tournage terminé, et après de très nombreuses heures de montages, apres l’avoir visionné, Claude Lelouch offre à Daniel de diffuser son film aux films 13.

C’est ainsi que le 11 novembre, la salle est remplie, les comédiens et quelques amis sont là, pour découvrir sur grand écran, ce septième film. Comment vont-ils réagir ? Vont-ils aimer ?  Daniel est stressé, sa femme le rassure. Puis là, après le générique de fin, un tonnerre d’applaudissements retentit dans la salle.

 

Céline P : « Pourquoi osez-vous montrer ce 7ème film au public, et pas les précédents ? »

Daniel B : «C’est grâce à ma femme, qui me soutient à chaque instant, à Claude mon ami qui me conseille beaucoup, que je me suis enfin décidé d’aller plus loin.  Chaque film est plus réussi que le précédent. (Plus qu’hier et moins que demain). Je joue au réalisateur, et par hasard dans mes jeux , si cela plait  c’est bien, je m’amuse. »

 

Céline P : « Dans ce film, on a l’impression qu’il y a des traits personnels de votre vie, est ce exact ?

Daniel B : « oui c’est exact, j’ai quelques années de différence avec ma femme, mon film est peut être inconsciemment un règlement de compte avec certains a priori  sur l’amour et la différence d’âge entre deux personnes qui peuvent s’aimer. »

 

Céline P : « Vous avez l’air très proche avec votre femme, comme indissociable, elle semble vous apporter votre inspiration est ce exact ? »

Daniel B : « oui, tout à fait, sans elle je ne réaliserais peut être pas de films. Elle est ma 1ère critique, je dors peu la nuit, alors j’écris. Et le matin à son réveil, elle découvre mes écrits, elle lit et tout de suite elle me corrige, me redonne des idées différentes, nous sommes en symbiose totale. »

 

Céline P à Sandrine «  Vous confirmez ? »

Sandrine M. « oui, Daniel est un passionné de A à Z. Depuis son 1er film, il a beaucoup évolué, il écrit, il effectue le cadrage, le montage. Au départ c’est lui qui a l’idée du film, les dialogues. Mais à chaque étape, je suis là .Le passionné,  c’est lui à 200%, mais je suis impliqué à ses côtés pour le seconder. Nous travaillons ensemble tous les deux, tout le temps. Il organise tout, mais si je ne suis pas avec lui, il ne fait pas. »

 

Céline P à Daniel B : « Avez-vous déjà écrit pour une comédienne en particulier ? Comme par exemple si elle vous inspirez une personne avec un caractère spécifique ? »

Daniel B : « Non, pas du tout ! Quand j’écris,  je raconte d’abord une histoire, ensuite lors du casting, je choisis et là éventuellement, je peux adapter un dialogue ou modifier mon scénario en fonction des premiers essais de la comédienne devant la caméra. »

 

Céline P : « Maintenant ce court métrage est fini, vous l’avez posté sur internet, comme on dit il appartient au public. Avez-vous déjà un sujet pour votre nouveau projet ?»

Daniel B: «Oui, mon prochain film, sera un moyen métrage, donc plus long, plus ambitieux peut être. C’est L’histoire de Laure, une photographe de charme, mariée à Alain, elle est passionnée par son métier. Tout roule, jusqu’au jour, où Steph, leur amie voisine, va la séduire lors d’un « shooting » inattendu. Vicieuse, perverse, manipulatrice, Steph va emmener, la pure Laure dans une avalanche d’émotions aussi inattendues que libertaire, lui faisant connaître le milieu glauque des filles.»

Daniel est un passionné d’écriture, passionné de cinéma mais surtout c’est un passionné de la vie, il aime les gens, il transmet sa passion à son entourage, à ses comédiens. Au travers de son dernier film, on ressent au travers de ses images, de l’amour, de la tendresse. Une certaine poésie qu’il n’appartient qu’à lui ou plutôt qui appartient, quelque part à chacun de nous, au fond de notre cœur,  mais que nous avons oublié et Daniel avec sa plume venue du cœur, saura raviver notre envie de voir de belles histoires sur grand écran.

Céline Pilati (texte et photo)

 

celine daniel 3

Légende: Claude Lelouch, Daniel Blaudez, Sandrine Montagud, ( Philippe Callens, et Valentine Caille les deux acteurs principaux du film « Une dernière fois »)

 

 

3 Commentaires

  1. Merci et j´y retournerais surement.Ila Beaudry

  2. poufs 07/10/15 Répondre

    Superbe, superbe, superbe.

  3. poufs 08/10/15 Répondre

    Je recommande cet article, il m´a aide beaucoup.Ormazd Berthiaume

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php