Famille Soyard, le tour du monde

  Famille Soyard, le tour du monde 

 

damien-soyard-fabienne-lou-et-devi-sont-partis-a-l-aventure                                                                                                      Damien Soyard, Fabienne, Lou et Dévi .

 

Ils font le tour du monde en famille

Partis de Guadeloupe et actuellement dans le secteur de Saint-Martin, ils devraient parcourir 85 000 kilomètres.

Damien Soyard, 41ans, est accompagnateur en moyenne montagne et animateur scientifique en astronomie. Il est de ce fait bien connu à Lanslebourg où il réside et dans la région. Il s’est embarqué il y a quelques semaines avec son épouse Fabienne, 46 ans, et leurs deux enfants, Dévi, 7 ans, et Lou, 6 ans, dans un tour du monde en catamaran.

Celui-ci devrait durer cinq ans. Partis de Guadeloupe et actuellement dans le secteur de Saint-Martin, ils devraient parcourir 85 000 kilomètres.

À chaque étape de leur aventure sur terre, ils resteront des semaines ou des mois sur place, et se déplaceront à pied, en stop, avec leur sac à dos, comme des routards. Lou et Dévi étudieront quant à eux par correspondance.

Ils ont vendu leur maison, leur voiture, quittés leurs emplois respectifs pour partir à l’aventure en famille. Damien a créé une association loi 1901, “Du bleu dans les voiles”, avec pour but de partager leurs découvertes, leurs rencontres avec les différents peuples, leurs façons de vivre et leurs coutumes.

Plusieurs écoles de Savoie et de Rhône-Alpes sont déjà partenaires de l’association et d’autres vont les rejoindre. En tout cas, c’est ce qu’espère Damien. « La première école à nous avoir rejoint, c’est celle de nos enfants, à Lanslebourg. Nos échanges avec les écoles seront privilégiés. Selon leurs projets pédagogiques, nous nous adapterons. Nous allons correspondre avec les enfants, à leur demande, sur la connaissance de la Terre et des peuples, leurs histoires, la géographie, la faune ou les volcans. Nous enverrons nos images, nos découvertes et certaines fois des colis. Nous irons chercher des cabosses de cacao, s’ils le souhaitent, ou poser des questions à un peuple reculé. Nous souhaitons transmettre au travers de notre voyage l’importance vitale des mers, l’importance de l’environnement. »

L’association s’adresse aux écoles primaires, étudiants, fondations et comités d’entreprises qui souhaitent monter des projets (création de petits reportages, échanges en direct, création d’une banque d’informations…).

Avant de partir, les préparatifs ont été longs, le stress important et les papiers administratifs nombreux. « On ne quitte pas la France comme ça ! », souligne Damien. Maintenant, leur programme est bien rempli. Des séjours de plusieurs semaines dans différentes écoles sont prévus, pour apprendre l’espagnol à Cuba, ou l’anglais en Nouvelle-Zélande.

« Les plus grands explorateurs sont partis à la voile, mais nous, nous savons ce qu’il y a au bout. Une envie de découvrir. À la rencontre de la terre, par les mers. »

Le programme : Saint-Martin, Bahamas, cinq mois à Cuba, Jamaïque, côté Est d’Amérique centrale, Mexique, Guatemala, Nicaragua, Panama et son fameux canal, Colombie, Pérou, treck d’un mois dans les Andes, Amazonie, puis retour Panama, Équateur, île Marquise, îles du Pacifique, Nouvelle-Calédonie, quatre mois en Nouvelle-Zélande, nord-ouest de l’Australie, Papouasie, Wallis et Futuna, l’Inde, Sri Lanka, Cap de Bonne Epérance, Nord du Brésil, Amazonie, Guyane et retour en France métropolitaine.

Céline Pilati (Article et photos)

 

zouk-le-catamaran-de-la-famille-soyard Zouk, le catamaran

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php