Fête du 15 août

Fête du 15 août

Fête du 15 août à Villaroger, le syndicat d’initiative avait organisé sa fête traditionnelle. Sous un beau soleil d’été, les costumes d’antan côtoyaient les vêtements d’aujourd’hui. Lionel Emprin aux commandes, entouré de bénévoles pour le plus grand plaisir du public. Venu en très grand nombre pour cette fête 1000 personnes au moment le plus fort de la journée avec le défilé de 15 chars et la bataille de confettis. Les chars créés avec beaucoup d’imagination, de couleurs et de fantaisies. Tous ont été beaucoup applaudi, celui de  » la Flemme Olympique » collait à l’actualité sportive du moment. Celui de l’Arc de triomphe ou de la Tour Eiffel ont su créer la surprise, tout comme celui de Jean-Claude Duss des Bronzés font du ski, la Reine des Neiges, sans oublier les chars avec les costumes d’Antan, la veillée d’antan, l’alpage du Gollet, les foins à la Bonneville, …etc

Les nombreux stands ont ravis les petits et les grands

Les stands des artisans (bijoux, peinture, dentelle, vieilles cartes postales, sciage avec « Les Frontières », fabricant de râteaux en bois, l’exposition de peinture animalière avec Lina Clerc…etc) ont conquis le public. Tout comme les jeux d’adresse et de chance tombola, tir à la carabine, il fallait deviné le prénom du petit ramoneur, la longueur de la corde du Jambon suspendu.

Le stand des bonbons a été remarqué comme une belle initiative, avec l’argent récolté pour la ligue contre le cancer.

Tout au long de la journée les diverses animations ont très appréciés, le groupe local des Petits Tarins composé d’enfants de Sainte-Foy et Villaroger, toujours acclamé par la foule nombreuse. En costumes traditionnels, ils sont les chouchous des photographes. L’association « Orphée Danse » pour une belle démonstration de danses, et a enflammé la piste de danse avec les démonstrations avec le public. La place du village était en fin d’après recouverte de millier de confettis après la bataille de confettis, juste avant le repas Savoyard diots – Polente , pour finir la soirée s’est terminée à la salle polyvalente avec un bal . Cette année encore les bénévoles peuvent être fiers de leur dévouement, autour de Lionel Emprin, chef d’orchestre qui les remercient vivement : «sans eux pas de fête et ce serait bien dommage, car chaque année elle est très attendue.»

Texte, photos et Vidéo ©Céline Pilati

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php