Un obus sous la route

 Un obus sous la route

 

 

 Un obus sous la route

Obus découvert lors des travaux

 

Mardi matin 3juillet 2012, au hameau du Miroir à Sainte-Foy-Tarentaise, alors que l’entreprise Locatelli était en train d’effectuer l’enfouissement des réseaux dans la rue qui traverse le hameau, Fausto Fernandez, poseur de canalisation, et Yves Murraz, le chauffeur de la pelle, ont découvert un obus, probablement là depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les gendarmes sont alors prévenus et l’obus évacué sur le côté de la chaussée où il a été recouvert d’un tas de sable le préservant de la chaleur par mesure de précaution.

Il a également été entouré de barrières de sécurité en attendant les démineurs.

 
Mercredi, vers 11 h 30, les démineurs du centre de déminage de Lyon, intervenus sur place, ont neutralisé l’obus, engin mesurant 55 centimètres de long, avec un diamètre de 15,5 centimètres et un poids total de 45 kilos dont 8 kilos d’explosif à l’intérieur, avant de l’évacuer dans leur camion.

 

En cas de choc créant une étincelle, l’obus aurait pu exploser et envoyer des débris de ferraille dans un rayon d’un kilomètre. « Nous avons un métier dangereux, on va demander une prime de sécurité ! », ont réagi les employés des travaux publics.

 

 

L’obus pourrait être tombé là pendant l’occupation italienne en Tarentaise en 1943-1944, tiré depuis la commune de Villaroger situé juste en face du hameau.

Les employés s’interrogent : pourrait-il y en avoir d’autres ?

 

Texte et Photo Céline Pilati

Retrouvez ici tous les articles sur Ste Foy Tarentaise :

http://www.lamarmottebleue.fr/blogs/journaliste/

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php