Stephane Mauger, Transplanté participe à sa première Course du Coeur

arrivée bsm 24mars2010

 

Ce dimanche 21 mars 2010, les 200 concurrents de la Course du Cœur Paris-Les Arcs, sont arrivés en Haute-Tarentaise. Cette 24ème édition de la course du cœur, était organisé par l’association Trans-Forme, pour promouvoir le D’on d’organes. Les 13 équipes de 14 coureurs chacune,  auront parcouru, 750kms depuis la Capitale, entourés par 137 bénévoles, en traversant plus de 200 communes, A leur arrivée aux Arcs 1800, au terme de 5jours de course,  les coureurs ont été accueillis sous des tonnerres d’applaudissements. Au cours de leur périple, bien  fatiguant par manque de sommeil, mais très vite effacé par l’émotion de leurs rencontres. Ils ont rencontré des enfants de plus de20 écoles, qu’ils les attendaient avec impatience, pour leur donner les cœurs, qu’ils avaient confectionnés. Au final, pour l’opération « 10 000 cœurs pour l’hôpital »16631 cœurs, ont été récoltés, qui ensuite seront distribués, aux malades en attente de greffe, dans les centres hospitaliers habilités, aux transplantations. C’est un enfant pour un cœur, mais surtout un message d’espoir, venu du « cœur » de ses portes paroles de demain, sensibles aux dons d’organes. En réalisant un exploit sportif, ils ont eu l’occasion de sensibiliser, tout au long de leur parcours, les habitants de villages, pour des  rencontres, intenses en émotion et de festivitésjoyeuses. A leur arrivée, au cœur de la station, les équipes aux couleurs de diverses entreprises, au coté de l’équipe des greffés,  ont rencontré un public de tout horizon et de tous âges, qui séjournent dans cette station des Alpes. 

Céline Pilati

             

19

                       

Parmi ces sportifs Transplantés de  cette équipe, Stéphane Mauger(44ans) de Blainville-sur Orne, transplanté rénal depuis    18mois, participait pour la première fois, à cette course, qui à peine franchi la ligne d’arrivée, souligne « c’est énorme, mais fatiguant, je suis fier de l’avoir fait pou r mon donneur! J’ai couru, en équipe avec d’autres greffés, mais personnellement,  je suis une équipe, moi, mon donneur, ma femme et mon docteur.  La course du cœur, c’est fatiguant d’un côté, mais c’est énorme coté émotionnel ! Ce matin  j’ai rencontré une dame, qui m’a demandé si  j’étais greffé et depuis quand, puis au cours de la conversation, elle m’apprend  qu’elle vient de perdre son père, et a accepté de donner ses organes, ainsi une personne a pu bénéficier d’un  rein, on continue à discuter, puis son  petit fils me tend un cœur dessiné, et main dans la main nous sommes parti courir ensemble dans la ville, voilà la course du cœur c’est ça , beaucoup d’émotions. »

La soirée c’est poursuivi, dans la salle taillefer, au cours de dîner, le classement été annoncé, les trophées distribués, mais  qu’importe, car l’équipe des greffés termine toujours en tête. Car Donner ses organes, c’est donner la vie, et ils l’on prouvé  au travers de leur joie de vivre, qui se dégage d’une  telle manifestation  humaine.. Céline Pilati

arrivee 2 mauger mars 2010    

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php