Daniel Blaudez prépare  » L’histoire de Jean »

Daniel Blaudez prépare  » L’histoire de Jean »

Daniel Blaudez prépare " L'histoire de Jean".

Daniel Blaudez, 60ans , est un photographe demeurant à Paris,il  s’est lancé dans le cinéma par passion en 2007. Le déclic, comme il dit est venu de sa rencontre avec sa femme, Sandrine Montagud, qui est photographe comme lui. Elle l’a aidé à concrétiser sa passion du cinéma de plus en plus. Puis au fil du temps, de film en film, il ose aujourd’hui vouloir concrétiser un projet plus ambitieux, un long métrage basé sur une histoire vraie, une histoire personnelle. En septembre 2012, son 7ème film, son court métrage « une dernière fois » a été vu et découvert par le public, tout d’abord public intime dans une salle du cinéma 13 de Claude Lelouch, puis ensuite sur internet ouvert à tout public. Ce film a plu, avec de très bonnes critiques. Mais Daniel, une fois un film fini, ne s’arrête pas là, il recommence et reprend sa plume pour réécrire une autre histoire. Insatiable, comme une soif aussi de créer et d’apprendre.
A chaque nouveau projet à chaque film, c’est un pari fou, avec peu de moyens financiers, réunir des bénévoles, passionnés comme lui, pour donner vie à une histoire à des personnages de fiction. Mais tout comme chaque artiste, Daniel y ajoute toujours du vécu personnel. Avec ce nouveau film intitulé « Jean », Daniel racontera l’histoire de ce jeune Handicapé que les gens regarde de travers, parce qu’il est différent. Une histoire personnelle, qui lui appartient, et quelque part en voulant la raconter à travers un film, c’est aussi peut être une façon pour le réalisateur de régler ses comptes avec ces personnes qui pendant tant d’années ont été odieuses voire agressives envers Jean, qui était son oncle.
Céline P « Pourquoi vouloir raconter cette histoire aujourd’hui ? »
Daniel B: « J’ai depuis toujours cette histoire en moi. J’arrive à l’automne de ma vie, et je deviens boulimique de création. L’intolérance sous toutes ses formes a toujours été une hantise. Et je l’ai vécue avec mon Jean.
« Céline P: « Comment pensez vous que le public réagira à sa sortie ? »
Daniel B: « Ça c’est la question. Nous avons envie de faire un grand film. Une belle histoire, dramatique certes, quand il y a des effets à l’intolérance, mais qui donne envie de voir les choses autrement. Ce n’est pas un sujet bateau ou pathos mais une belle histoire qui fera du bien à être regardée. On a envie de faire plein de festivals et de recevoir plein de prix. Et on va tout faire pour ! »
Céline P : « Vous avez créée une page spéciale pour ce film, les internautes peuvent suivre presque au quotidien, votre projet. Beaucoup de personnes s’impliquent spontanément, naturellement, comment l’expliquez vous ? »
Daniel B:  » Je crois que le sujet touche les gens. Je le sens tout les jours dans les réactions. J’ai envie et besoin de l’adhésion du public. Nous avons besoin d’être rassurés, nous les créateurs »
Céline P: « Comment avez vous présentez le personnage aux différents acteurs que vous avez sélectionnés pour le casting ? Cela a été difficile ? »
Daniel B » Méthode Lelouch, mon maître de pensée. J’en dis le moins possible aux acteurs. Le casting a été extraordinairement facile contrairement à bien des autres films. Les gens se sont imposés d’eux mêmes par leur générosité. Ce sera un film généreux. »

Céline P: « Au travers de vos films, vous recherchez à faire réagir le public, sur des sujets pas faciles, l’alcool, la différence d’âge,le  handicap. Est ce bien cela ? »
Daniel B: « Quand j’écris une histoire, je ne pense pas au public, mais à mon histoire. Je ne milite pas avec mes films, je crie mes joies, mes douleurs, mes émotions, quand le public aime, c’est que j’avais raison. Jean me fait pleurer, sans public, alors avec qu’est ce que ce sera… »

 

Céline P: « Ce film sera tourné prochainement ? Quand pensez vous le présenter au public ? »
Daniel B: »On tourne 10 jours à partir du 14 juillet, le film devrait sortir en fin d’année. »

 

Céline P: » Pensez vous diffuser votre film dans des institutions qui gèrent le handicap au quotidien ? »
Daniel B: « Je destine ce film à de multiples festivals, mais je ne lui donne pas une destination particulière ou ciblée, ce film est fait pour le grand public. »

 Le public découvrira donc en fin d’année le film « Jean » basé sur une histoire vraie du Réalisateur lui-même, avec au casting : Philippe Cabrelli (jean), Arlette Moelman Najsztat, Anouchka Csernakova, Jacques Collin, Diego Villena,….et bien d’autres qui viendront agrandir cette équipe généreuse autour de Jean.

Céline Pilati (texte et photo)

<![endif]–>

 

Lien du court métrage « une dernière fois » :   http://www.dailymotion.com/video/xuzl03_une-derniere-fois_shortfilms#.Ucfjw5wwKSo

 

Lien de la page consacré au film « Jean » :    http://jeanlefilm.canalblog.com/

 

philippe gabrieli

L’histoire de Jean from Cinemapassion on Vimeo.

 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php