Hervé Cristiani, concert privé

Hervé Cristiani, concert privé

Hervé Cristiani, concert privé

Hervé Cristiani, est le compositeur du tube des années 80, “Il est libre Max”. Il était de passage la semaine passée à Saint-Foy-Tarentaise pour un concert privé. Un concept innovant où l’artiste se retrouve au cœur des chaumières. Ses amis n‘n’y croyaient pas trop, pour certains même « c’était tomber bien bas », quand on a connu des salles bondées mais l’artiste n’est pas de cet avis. Et il leur a répondu : « Depuis quand juge-t-on un artiste par rapport au nombre de spectateurs ? J’ai participé à la tournée 80 : des zéniths avec 6 000 spectateurs, mais un concert privé, après un repas, c’est une autre démarche une vraie rencontre. Là aucune tricherie, pas d’artifices, pas de musiciens, pas de paillettes, j’ai eu envie de créer ce concept, pour être en adéquation parfaite avec le personnage de Max qui retrouve ainsi sa liberté totale. »

« Sur une scène, tu dois suivre un ordre pré établi, là entre poire et fromage, je prends ma gratte, sans carnet de bord, ni plan, je navigue à vue au feeling selon la réaction du public. Je trouve cela très enrichissant, et plus difficile pour l’artiste ».

Hervé est un compositeur autodidacte, il n’a jamais pris de cours de solfège. À l’âge de huit ans, il avait commandé une guitare au père Noël, n’ayant pas de professeur, il a accordé sa guitare à sa façon développant une technique de jeu très personnelle, jusqu’au jour ou un voisin bienveillant lui expliqua comment accorder une guitare.

Bien des années plus tard, en 1981 avec son 4 e album “Il est libre Max” il vendra des millions de disques s’immisçant même, comme une revanche du cancre qu’il fut durant son enfance, dans les manuels scolaires. Pas de partitions, il joue et compose à l’oreille. Enfant du folk et du blues, influencé par Ray Charles et Aretha Franklin mais aussi Bach et Haendel, il concocte sa petite cuisine sans règles ni prise en considération des modes et des courants musicaux du moment.

Les chansons de son dernier album, “Paix à nos os”, sont écrites avec des mots dont on se demande où il va les chercher, des mots rares lumineux qui semblent posés là pour inciter au voyage sans doute dit-il inspirés de ses lectures. Hervé est un insatiable curieux, il est passionné de lecture, d’histoire, de science, et fasciné par les génies comme Newton ou Einstein. Il aime à dire que les mots sont des soleils où viennent se bronzer les âmes. Il participe avec ses “potes” à des galas ou soirées caritatives. S’il est libre Max, il est sensible Hervé.

Céline PILATI

  

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php