Philippe Déchanet

Philippe Déchanet

Philippe Déchanet

Philippe Déchanet, 52ans, 1m73, les yeux verts  demeurant dans le Sud de la France, est  comédien depuis 2006. Il a en effet passé sa carrière dans l’armée de l’air, 25ans au service de son pays comme officier de renseignement.

Aujourd’hui, il est satisfait de cette nouvelle carrière. Avant, il était loin des plateaux de cinéma et loin des projecteurs, mais depuis ce jour où il débuta sa première figuration, il a vite appris comment fonctionnait un tournage, et les nombreuses heures d’attente et de patience,  lui donneront vite envie de courir les castings pour aller plus loin dans ce métier.

Alors, il prendra des courts de théâtre classiques et contemporains, effectuera une formation de clown. Il participera aussi aux Ateliers Marie Trintignant, avec un  travail de l’acteur sous la direction d’Alexis Tikovoï , puis pour compléter ses qualités ,il participera à un stage de doublage à l’Institut des Métiers du Doublage et de l’Audiovisuel .

Ces cours de théâtre, et stages face caméra et beaucoup de travail « sur le terrain » lui ont permis de vite décrocher des rôles, il participera  à de nombreux tournages, ou « shooting photos »,  du court au long métrage, il interprétera divers rôles ,  policier, médecin, huissier, directeur … mais il prêtera aussi sa voix, pour des personnages de dessin animés ,  sans oublier les spots publicitaires, ou les films institutionnels. Aujourd’hui c’est sa principale activité.

 

Céline Pilati «  Quelle a été votre première apparition Tv ou cinéma ?

Philippe Déchanet « un rôle de gendarme dans la série « SECTION DE RECHERCHES » avec Xavier DELUC. »

 

Céline Pilati « Pourquoi avez-vous  choisi le cinéma après l’Armée ?  C’était déjà une passion ? Une envie  ou un choix de  hasard ? »

Philippe Déchanet «  Une passion enfouie qui s’est libérée « sur le tard » comme une seconde vie en s’ouvrant sur un nouveau choix professionnel en 2006.

 

Céline Pilati « Comment a réagit le public à vos précédents films ? » 

Philippe Déchanet  « Difficile de se faire une idée à grande échelle mais de bons retours d’autres acteurs et d’amis. »

 

Céline Pilati « Avez-vous de nouveaux  projets ? »

Philippe Déchanet  « Oui , de très jolis projets à venir (voix et image). »

 

Céline Pilati « Avez-vous des passions autres que le cinéma, théâtre peut être ? »

Philippe Déchanet  « J’ai fait le choix de mettre le théâtre entre parenthèses pour le moment afin de rester disponible pour l’image (cinéma et télévision). »

 

Céline Pilati « Quels rôles avait vous préféré ou détesté et pourquoi ? »

Philippe Déchanet «  Joker.  Que le scenario soit très bon ou moins bon, je me suis toujours investi avec la même envie et la même passion dans mes personnages. »

 

Céline Pilati « Avec qui aimeriez-vous travaillé ? »

Philippe Déchanet  « Avec des personnes qui me fassent progresser, avancer et évoluer professionnellement et/ou à titre personnel. »

 

Céline Pilati « Enfant vous étiez un  bonne élève ? »

Philippe Déchanet  « Excellent au départ avec un fléchissement sur la fin !  Mais tout de même un BAC avec mention « Assez bien »  (rires). »

 

Céline Pilati « Racontez nous une anecdote de tournage ? »

Philippe Déchanet  « Devoir porter une tenue d’hiver en plein été (avec une moustache qui se décolle) et, à l’inverse, être gendarme en chemisette alors qu’il fait 5 degrés ! »

 

Céline Pilati « Avez-vous un mauvais souvenir de tournage ? »

Philippe Déchanet «  Non, je n’en ai aucun. »

 

Céline Pilati « Vous souvenez vous d’un film en particulier qui vous a marqué ? » 

Philippe Déchanet  « Les Vestiges du Jour » avec Anthony Hopkins et Emma Thompson. Un scenario magnifique, des images et une lumière somptueuse et, bien sûr, des acteurs formidables. »

 

Céline Pilati « Vous souvenez vous d’un acteur  ou d’une actrice qui vous ai marqué   et pourquoi ? »

Philippe Déchanet  « J’en citerais beaucoup mais je reste un inconditionnel de Louis de Funès qui, derrière sa légendaire exubérance, réglait les ressorts du comique à la seconde près. »

 

Céline Pilati « Y a t-il un rôle que vous refuseriez d’interprété  et pourquoi ? »

Philippe Déchanet  « Interpréter un personnage est le propre du jeu d’acteur. Hormis un scenario très mauvais, je ne vois aucune raison de refuser un rôle. »

 

Céline Pilati « Vous avez été scénariste pour un court métrage « une course trop tard », et co scénariste pour  « dans l’antre de ma terre », cette expérience vous a-t-elle plu ? »

Philippe Déchanet « Ce travail en amont du tournage permet de créer librement et de s’investir plus complètement dans l’histoire. En ce sens, l’écriture est une très belle expérience.

 

Céline Pilati « Envie de recommencer ? » «

Philippe Déchanet «  Bien sûr, l’écriture est source de plaisir mais, pour ma part, pas encore autant que de tourner. »

Céline Pilati « Avez-vous songez aussi à la réalisation ? »

Philippe Déchanet  « C’est un domaine que je ne connais que par mes propres observations lors des tournages. Aussi, je préfère  laisser la réalisation aux spécialistes pour le moment. »

 

Céline Pilati « Vous êtes aussi un comédien que l’on appelle pour des voix off ? est ce plus difficile que le d’apparaitre à l’écran ? »

Philippe Déchanet  « J’ai fait quelques voix off mais surtout du doublage de dessins animés et de films. C’est un exercice fabuleux que de prêter sa voix à un ou plusieurs personnages, surtout lorsqu’il s’agit de la transformer. Néanmoins, cette spécialité requiert d’être d’abord comédien pour devenir comédien de doublage. »

 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

css.php